LE GRAND TOUR 24/09>06/12

LE GRAND TOUR

LE GRAND TOUR

24 Sept > 6 Déc 2009
Vernissage le jeudi 24 septembre à 18h30

TELECHARGER LE DOSSIER DE PRESSE PDF

La Galerie DMA invite un artiste; Briac Leprêtre; et un duo de designers; Antoinette Parrau et Erwan Mével; à réaliser un projet commun, dialogue interdisciplinaire, autour d’un titre évoquateur : « Le Grand Tour ».
L’ensemble présenté fait l’objet d’une production spécifique et inédite.

Le Grand Tour vise à se faire rencontrer l’art et le design, c’est-à-dire la recherche formelle et les objets de consommation courante. Cohabiteront Briac Leprêtre, un artiste qui travaille sur la vie quotidienne, et Antoinette Parrau et Erwan Mével qui esthétisent outre mesure les objets fonctionnels.
Les deux pôles de l’art et du design se rejoignent quand le quotidien pénètre les oeuvres et lorsque les objets de tous les jours deviennent des oeuvres. Briac représente la trivialité de façon ironique, crue et poétique, transformant les objets usuels en trophées.
Antoinette et Erwan utilisent les savoir-faire artisanaux pour construire les objets du quotidien mais tendent à brouiller en même temps leur identité. Ils obtiennent des formes en apparences uniquement contemplables alors qu’elles sont suffisamment solides pour servir de mobilier.
Que la poésie parle du quotidien et que le quotidien parle poétiquement, voilà ce nous montre l’exposition « Le Grand Tour ». La poésie plonge au coeur du réel pour faire apparaître ce que la coutume efface, tandis que nos gestes et produits sont en incessante quête d’esthétique. Il s’agit de montrer la poésie de l’univers populaire et courant à travers les objets glanés dans nos déplacements et traversés par notre imaginaire. La vie peut devenir une expérience, une exploration où chaque chose est la trace, la relique du vécu, comme tentent de l’être les pièces dérobées aux civilisations et placées dans les musées. Cabinet de curiosité ou exposition universelle, « Le Grand Tour » singe le mouvement de fétichisation général des oeuvres, des icônes et des biens de consommation.

Raphaël Edelman

* Le Grand Tour était à l’origine un long voyage effectué par les jeunes gens des plus hautes classes de la société européenne, en particulier britannique, à partir du XVIIe siècle et surtout au XVIIIe siècle, destiné à parfaire leur éducation, juste après, ou pendant leurs études.
Les destinations principales étaient la France, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Suisse et surtout l’Italie, puis plus tard la Grèce et l’Asie mineure. Ces voyages duraient parfois plus d’un an, souvent en compagnie d’un tuteur. Ils devinrent une pratique normale, voire nécessaire à une bonne éducation. Ce voyage permettait de devenir un « compleat gentleman ». Il servait à leur formation politique, sociale et éducatrice.
Aux XVIIIe et XIXe siècles, le Grand Tour fut l’apanage des amateurs d’art, des collectionneurs et des écrivains, dont Goethe et Alexandre Dumas.

Source Wikipedia